Vacances au ski : quelles mesures barrière dans les stations de sports d’hiver ?

« Téléskis, télésièges, télécabines… les stations de sports d’hiver sont accessibles en France, durant la période des fêtes de fin d’année pour les séjours et les activités de pleine nature. Petit bémol pour les fêtes : l’usage des remontées mécaniques est réservé à certains licenciés et professionnels. » Autrement dit : les remontées mécaniques resteront fermées au grand public dans les stations de ski de France, jusqu’au 7 janvier 2021. De la neige, une montagne, une station, des loisirs, des vacances, du grand air, mais… pas de ski pour les fêtes. Les stations de sports d’hiver s’organisent et annoncent les protocoles sanitaires et les mesures barrières mises en place pour la réouverture… 

Quelles mesures barrières de protection sanitaire pour les fêtes de fin d’année 2020 ?

Les stations de ski ont noté sur leur agenda une date : le jeudi 07 janvier 2021. En effet, le vendredi 11 décembre 2020, jean Castex, premier ministre français, annonçait la décision d’une réouverture au 7 janvier, des remontées mécaniques pour le grand public.

Pour les fêtes, les remontées mécaniques et les équipements collectifs sont ainsi fermées au grand public mais elles restent accessibles.

Ainsi les professionnels dans l’exercice de leur activité, tels que les techniciens chargés de l’entretien et de la maintenance des remontées mécaniques, mais aussi les pisteurs en charge d’assurer la sécurité des pistes, ou encore les professionnels en formation (Moniteurs, pisteurs, médecins…) pourront utiliser les remontées mécaniques pendant la période des fêtes.

Les mesures sanitaires laissent également l’accès des remontées mécaniques aux personnes autorisées à pratiquer une activité sportive, tels que les sportifs de haut niveau pour qu’ils puissent s’entrainer sur les pistes.

Les pratiquants mineurs licenciés auront également la possibilité de parfaire leurs performances lorsqu’ils sont licenciés d’une association affiliée à la Fédération française de ski (FFS) : les élèves des clubs de ski.

Question ? Les jeunes espoirs, mais aussi les athlètes confirmés, (tels que les médaillés olympiques, par exemple ; à la retraite, ou non…) pourront-ils également poursuivre leurs activités et représenter la France en compétition, avec brio, qualité… et panache ? Naturellement.

Quel protocole sanitaire pour la réouverture du 7 janvier 2021 ?

A partir du 7 janvier, les Français pourront donc skier de nouveau, mais ne devront pas relâcher leur vigilance. Le masque restera obligatoire dans les stations de ski que ce soit en extérieur ou en intérieur, mais aussi dans la file d’attente des remontées mécaniques.

En outre, les enfants devront porter leur masque à partir de 11 ans. Par ailleurs, les skieurs non masqués pourront se voir refuser l’accès aux équipements de ski et un contrôle sera effectué par les personnels des remontées mécaniques.

Précision d’importance : le port du masque ne sera pas obligatoire pour les skieurs sur les remontées équipées d’un matériel permettant que chaque siège suspendu ne soit occupé que par une personne ou par des personnes bénéficiant entre elles, d’au moins 1 place vide.

Une réduction du nombre de personnes présentes dans les téléphériques, les œufs ou les télésièges est également à l’étude, mais rien n’a été décidé pour le moment.

Enfin, retenez, qu’un local destiné à l’isolement des personnes contaminées sera également mis à disposition dans chaque station. (Pour info complémentaire : France Montagnes a diffusé une version simplifiée du protocole sanitaire qui sera imposé dans les stations de ski.

Et dans les autres stations de sports d’hiver européennes et régionales ?

 D’autres pays européens sont opposés à l’idée de laisser les stations ouvertes pour les fêtes.

Le dirigeant bavarois Markus Söder annonçait par exemple : « Le problème, ce n’est évidemment pas de descendre une piste », mais c’est « tout ce qui va autour, dans les remontées, dans les soirées après le ski ». Aussi des contrôles routiers pour ceux qui partiraient skier en Autriche ont-ils été mis en place. Quant au ministre italien de la Santé, Sir Roberto Speranza. Il annonçait le 03 décembre 2020 qu’il serait nécessaire « d’éviter des déplacements potentiels dans les lieux touristiques liés au ski ».

L’Italie, la France, l’Allemagne et Andorre ont donc ainsi décidé de restreindre l’accès des pistes skiables au grand public à ski.  Et en Angleterre ? Manchester annonce qu’il n’y pas besoin de remontées mécaniques pour skier sur les trottoirs. 

Bon à savoir :

Pour ce qui est des déplacements en avion ou en train, les voyages en France et en Europe sont autorisés mais sous certaines conditions, notamment et particulièrement pour aller en Corse.

cet article était intéressant ?

Click on a star to rate it!

Note moyenne / 5. Vote count: