Comment faire sa lessive de manière écologique ?

Partager sur facebook
Partager cet article

Laver votre linge autrement fait partie des nombreux gestes que vous pouvez effectuer au quotidien en faveur de l’environnement. Voici quelques conseils pour y arriver.

Conseil n°1 : faire sa lessive soi-même

Les lessives conventionnelles vendues dans le commerce polluent discrètement mais sûrement les eaux de la planète. En effet, elle contient de nombreux composants issus de la pétrochimie et qui ne sont pas biodégradables. De plus, elles peuvent avoir un effet irritant sur votre peau. Et bien sûr, comme elles sont bien souvent conditionnées dans des contenants plastiques, elles contribuent à augmenter la production et l’utilisation de ce matériau pas vraiment eco-friendly.

Pourtant, faire sa lessive soi-même n’a rien de particulièrement compliqué. Il suffit d’acheter les ingrédients naturels adéquats, comme notamment le savon de Marseille, le bicarbonate et le percarbonate de soude, puis de suivre une des nombreuses recettes que vous trouverez sur Internet. En faisant cela, vous obtenez une lessive non polluante, saine et économique. Et vous limitez l’utilisation du plastique puisque vous réutiliserez votre contenant.

Vous pouvez également acheter de la lessive écologique en grande surface et en magasin bio ou, mieux encore, l’acheter en vrac dans un magasin dédié.

Lessive écologique

Conseil n°2 : optimiser les lavages et les séchages

En ce qui concerne l’utilisation de votre machine à laver, vous pouvez facilement diminuer vos consommations d’électricité et d’eau. C’est donc à la fois bon pour votre porte-monnaie et pour l’environnement ! Posez-vous les bonnes questions :

  • Dois-je vraiment laver ces vêtements à 60°C et/ou utiliser la fonction prélavage ? Bien souvent, un lavage à 30°C ou à 40°C est suffisant pour les lessives courantes, sans saleté excessive. Plus la température est basse, moins votre machine consomme d’énergie.
  • Ai-je suffisamment chargé ma machine à laver ? En général, mieux vaut faire une charge complète que deux demi-charges. Là aussi, les économies d’électricité et d’eau seront au rendez-vous.
  • Ma machine à laver fonctionne-t-elle au bon moment ? Si vous avez un contrat d’électricité avec une formule “heures creuses”, profitez-en.
  • Dois-je vraiment utiliser mon sèche-linge ? Si cela est possible, faites sécher votre linge à l’air libre plutôt que dans votre sèche-linge.

Conseil n°3 : changer de lave-linge

Si vous avez une ancienne machine à laver, elle est probablement très énergivore. En effet, les fabricants ont fait beaucoup d’efforts pour produire des appareils de plus en plus économiques. Vous les reconnaîtrez grâce à leur classement affiché sur leur étiquette énergie : privilégiez les machines à laver en A+++ (anciennes étiquettes) ou B, voire C (nouvelles étiquettes depuis mars 2021).

De plus, votre nouveau lave-linge aura sans doute des fonctionnalités que vous n’avez pas forcément sur votre ancien appareil : mode “eco”, demi-charge, capacité d’essorage plus élevée (cela permet à votre lessive de sécher plus vite, en sèche-linge ou à l’air libre), etc.

Certes, investir dans un nouvel appareil électroménager représente un budget non négligeable. Mais votre lave-linge sera rapidement rentabilisé car il vous permettra d’optimiser votre consommation d’eau et d’électricité au quotidien. Et il sera également meilleur pour l’environnement car moins d’eaux usées à traiter et moins d’électricité à produire est bon pour la planète !

cet article était intéressant ?

Click on a star to rate it!

Note moyenne / 5. Vote count: