Zoom sur la nouvelle étiquette énergie des appareils ménagers

Partager sur facebook
Partager cet article

Depuis le 1er mars 2021, l’étiquette énergie de vos appareils ménagers a changé. Plus lisible, plus actuelle, elle vous permettra de faire les bons choix lors de vos achats pour plus de transparence et d’économies d’énergie. On vous explique tout.

Une nouvelle classification des appareils ménagers

La mise en place de l’étiquette énergie sur les appareils électroménagers a été effectuée en 1995. Depuis un quart de siècle, elle a peu évolué alors que les équipements sont devenus de plus en plus performants. L’étiquette n’est donc plus adaptée.

Le changement le plus notable concerne la classe de l’appareil ménager. En effet, elle s’échelonnait au départ de A à G, puis ont été rajoutées les classes A+, A++ et A+++ alors que les catégories F et G, trop énergivores, ont progressivement disparu. Ainsi, au fil du temps, les appareils classés A sont devenus les moins performants du marché, ce qui rendait la compréhension difficile pour le consommateur. Désormais, un appareil actuellement étiqueté en A+++ pourra être classé en C, car les nouvelles catégories A et B, très exigeantes, ne concernent pour l’instant aucun appareil existant.

changement de l'étiquette énergie

Les appareils concernés par la nouvelle étiquette depuis le 1er mars sont les réfrigérateurs, les congélateurs, les caves à vin, les lave-linges, les lave-vaisselles, les téléviseurs et les écrans. Les ampoules seront quant à elles concernées en septembre 2021. Pour les autres appareils, comme les radiateurs par exemple, ce ne sera qu’en 2030.

Plus d’information et plus de clarté pour le consommateur

Seconde modification majeure pour les étiquettes énergie, un QR code permettra d’accéder facilement à des informations complémentaires sur l’appareil. Il s’agit d’une documentation non commerciale, indépendante de celle des fabricants concernés, pour permettre au consommateur de comparer les différents modèles et de faire son choix en toute transparence. Cette documentation concerne tous les appareils vendus au sein de l’Union Européenne : un plus pour accéder à des informations harmonisées et fiables.

Les pictogrammes utilisés sur les étiquettes énergie ont également été relookés. Plus clairs et intuitifs, ils intègrent désormais des informations spécifiques qui sont comprises en un coup d’œil.

Des économies d'énergie à la clé

L’objectif de ce nouvel étiquetage est d’encourager le consommateur à investir dans un équipement électroménager le plus performant possible. Selon la Commission Européenne en charge du sujet, chaque foyer devrait gagner 150 €/an en moyenne sur sa facture d’électricité. Elle estime par ailleurs que d’ici 2030, 38 TWh/an seront économisés, soit la consommation d’électricité annuelle de la Hongrie.

Les anciennes et les nouvelles étiquettes vont cohabiter un certain temps, de quoi laisser au consommateur la possibilité de s’habituer doucement à cette nouvelle donne.

cet article était intéressant ?

Click on a star to rate it!

Note moyenne / 5. Vote count: