Brexit : de sérieux impacts économiques pour la France ?

Suite au référendum du 23 juin 2016, le Royaume-Uni a décidé de quitter l’Union Européenne : c’est le Brexit. Le 17 octobre dernier, Londres et Bruxelles sont parvenus à mettre en place un accord, qui doit encore être voté par le parlement britannique. Quels seraient les impacts du Brexit sur l’économie française ? Explications.  

Les conséquences économiques du Brexit

Le retrait de l’Union Européenne du Royaume-Uni entraine des conséquences en cascade qui pèseront lourd dans l’économie britannique. Premier impact, et non des moindres, il perd par définition le bénéfice des accords commerciaux passés par l’Union Européenne et ses partenaires à travers le monde. Il s’agit donc en clair de devoir négocier de nouveaux accords et conclure de nouveaux traités. Ceci mettra du temps : le gouvernement britannique estime à 10 ans au moins de transition, avec toutes les répercussions économiques que cela engendre, pour le Royaume-Uni mais aussi pour les Etats qui jusqu’à présent étaient partenaires.

La France fait partie des six états qui devraient être le plus durement impactés par le Brexit. En effet, selon le cabinet Euler Hermes, les entreprises françaises pourraient enregistrer jusqu’à 3 milliards d’euros de pertes additionnelles à l’export d’ici 2019, dans le pire des cas. Cependant, la dernière version du Brexit en date du 17 octobre comprend un accord de libre-échange, d’ores et déjà signé par le Royaume-Uni, afin de favoriser les entreprises européennes. Celle-ci doit être soumis au vote du parlement britannique samedi 26 octobre, qui entérinerait donc l’exécution du Brexit au 31 octobre. Un vote qui est toutefois loin d’être acquis, car Theresa May avait déjà essuyé un vote négatif à ce sujet. A suivre donc…

Vote à l'assemblée pour le Brexit

cet article était interessant ?

Click on a star to rate it!

Note moyenne / 5. Vote count: