Faut-il renégocier son crédit immobilier en 2019 ?

Vous avez souscrit un crédit immobilier et vous vous demandez s’il est judicieux de le renégocier encore cette année ? Nous vous donnons les clés pour prendre votre décision.

2019 : un contexte idéal pour renégocier votre emprunt immobilier

La Banque de France a publié récemment ses derniers chiffres : le taux d’intérêt moyen des nouveaux emprunts, qui était encore à 1,51% l’an dernier, est descendu à 1,31 % en août 2019. Cette situation de taux ultra-bas s’explique notamment par la politique monétaire de la Banque centrale européenne, et par l’emprunt à taux négatif de l’Etat français depuis août 2019.

L’effet a été fort sur le montant global des emprunts : +6,5% en août, pour un montant de 21,3 milliards d’euros – dont 1, 053 milliards d’euros sur le seul crédit à l’habitat (source : https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/les-taux-du-credit-immobilier-a-un-nouveau-plus-bas-historique-1136982). Beaucoup de nouveaux crédits immobiliers sont donc demandés, poussant les banques à proposer des taux toujours plus intéressants.

Il est donc intéressant, vu la période « faste » du moment pour les crédits immobiliers, de souscrire mais aussi de renégocier son emprunt.

renégocier son crédit 2019

Comment renégocier son prêt ?

C’est auprès de votre banque que vous allez effectuer la renégociation de votre crédit immobilier. Cela peut être plus ou moins simple selon les cas. Voici quelques conseils pour que votre action soit fructueuse et efficace :

  • La renégociation engendre des frais : faites le calcul. Chaque banque a son propre système, par exemple 1% du capital restant dû avec un plafond de 500€. Si votre capital restant dû est important et que la différence que vous espérez entre l’ancien et le nouveau taux est faible, l’opération peut être coûteuse et donc peu pertinente.
  • Renégocier un prêt immobilier si votre situation a changé en 2019 est intéressant. Votre salaire augmente, vos enfants ont terminé leurs études, vos avez terminé de rembourser un autre prêt ? Ces nouveaux éléments vous permettront peut-être de raccourcir la durée de votre prêt, et représentent des atouts pour une renégociation. 
  • Votre prêt immobilier a été souscrit il y a quelques années, au moment où les taux d’emprunt étaient encore très forts (pour rappel, en 2009, le taux moyen était de 4,13%) ? La renégociation est tout naturellement indiquée : la banque ne souhaitera peut-être pas perdre un client, et fera probablement une offre à un taux plus avantageux.

Si votre banque ne veut rien savoir et reste sur ses positions, n’hésitez pas à faire appel à un courtier pour le rachat de votre crédit immobilier.  Vous y gagnerez d’ailleurs peut-être plus qu’en renégociant avec votre établissement.

cet article était interessant ?

Click on a star to rate it!

Note moyenne / 5. Vote count: