surendettement rachat de credit

Comment le rachat de credit vous permet d’éviter le surendettement ?

Avec la hausse du prix des biens courants et ceux de l’énergie, les fins de mois sont de plus en plus tendues. Prêts à la consommation, crédit auto, emprunt immobilier, crédits renouvelables… la somme de vos remboursements mensuels devient difficile à assumer ? Un rachat de crédits peut alors s’avérer une option gagnante pour éviter de plonger dans le surendettement. De nombreux français y ont recours. Sous certaines conditions, en plus de simplifier votre gestion, le rachat de prêts s’avère souvent très efficace pour diminuer le poids de vos mensualités. Comment fonctionne le rachat de crédits ? Quels sont ses atouts contre le surendettement ? Quels critères d’éligibilité et quelles bonnes pratiques à suivre pour faire racheter vos prêts ? Suivez le guide Eddy…

Le rachat de crédits : un regroupement de prêts qui allège vos charges

Le rachat de crédits est une opération financière qui vous permet de regrouper tout, ou une partie, de vos crédits en cours, en un seul prêt unique aux conditions plus avantageuses.

Se faisant, vous réduisez le poids total de votre endettement en remplaçant vos crédits par un prêt de consolidation dont la mensualité est inférieure (parfois jusqu’à -60%), grâce à un meilleur taux et une durée rééchelonnée.

Prêts à la consommation, prêts personnels, prêt immobilier, crédit renouvelable, vous pouvez faire racheter également d’autres dettes telles qu’un découvert bancaire, un retard d’impôts ou des dettes personnelles.

Non seulement, vous retrouvez un budget assaini, avec un reste-à-vivre plus conséquent, mais vous simplifiez votre gestion courante avec une seule ligne de crédit. Dans certains cas, vous pouvez également obtenir une trésorerie supplémentaire pour mener à bien d’autres projets.

Pourquoi faire appel au rachat de crédits en cas de surendettement ?

Sous certaines conditions, le rachat de crédits vous permet de retrouver une stabilité financière et vous évite de plonger dans le surendettement.

En effet, si vos dettes s’accumulent et que vous ne pouvez plus faire face à vos remboursements, vous risquez de devoir déposer un dossier de surendettement à la Banque de France. Dans ce cas, c’est l’antenne départementale de la banque de France qui se met en rapport avec vos créanciers pour rééchelonner vos remboursements.

Dès que votre dossier est déclaré en surendettement, la commission de la Banque de France établira un plan conventionnel de redressement. Celui-ci peut prendre la forme d’une procédure de rétablissement personnel avec ou sans liquidation judiciaire, pouvant aller jusqu’à l’effacement complet de vos dettes.

Mieux vaut anticiper car dès le dépôt de votre dossier de surendettement, vous serez inscrit au Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP), pour une durée maximale de 8 ans. Il ne sera alors plus possible de souscrire un nouveau prêt et de tenter un rachat de crédits, avant le déblocage de votre situation.

Comment réussir un rachat de crédits lorsqu’on est surendetté ?

Un rachat de crédit a pour objectif de rétablir votre santé financière, en diminuant le poids de vos dettes.

Pour que l’opération puisse être gagnante, vous devrez satisfaire aux conditions d’octroi des organismes prêteurs sollicités. Pour cela, veillez à présenter un dossier complet et irréprochable.

Vous y aurez réuni les justificatifs sur le détail de vos revenus, votre ancienneté professionnelle, l’analyse de vos charges actuelles, votre niveau d’endettement avant le rachat de prêt. L’objectif sera de montrer que malgré vos difficultés vous êtes sérieux et votre gestion est rigoureuse.

Deuxième bon conseil : proposez des garanties. Lorsque vous êtes dans une situation difficile, l’établissement créditeur aura besoin d’être rassurés sur votre capacité à rembourser le prêt unique qui remplacera vos anciens emprunts. Si vous avez la possibilité de proposer une caution solidaire ou hypothécaire, cela ne pourra que jouer en votre faveur. Attention néanmoins, le montant de votre rachat de crédit ne pourra être supérieur à 80% de la valeur totale de votre bien immobilier hypothéqué.

Dernière bonne pratique à suivre : faites appel à un courtier en rachat de crédits, qui saura faire jouer la concurrence. Chaque banque a ses propres règles, en multipliant les établissements créditeurs que vous sollicitez, vous augmenterez vos chances d’obtenir le rachat de prêt adapté, qui vous permettra de retrouver votre équilibre budgétaire.

Bon à savoir : les conseillers Eddy sont à votre disposition pour étudier votre demande de rachat de crédits et vous orienter vers les solutions adaptées. Contactez-les et comparez les meilleurs organismes de rachat de prêts grâce à notre simulateur : https://www.eddy.fr/

ce guide m'a été utile ?

Note moyenne / 5. Vote count: