Qu'est-ce qu'un rachat de crédit hypothécaire ?

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit hypothécaire ?

Le rachat de crédit hypothécaire consiste à faire un regroupement de crédits pour lequel votre bien immobilier sera la garantie. Quels sont les avantages et les inconvénients de cette formule ? Voici nos explications.

Le rachat de crédit hypothécaire : présentation

Si vous avez plusieurs prêts (immobiliers et / ou à la consommation) en cours, vous pouvez, sous certaines conditions, procéder à une opération de rachat de crédit. Dans le cas d’un rachat avec hypothèque, c’est votre bien immobilier qui sert de garantie.

Cette formule n’est donc accessible qu’aux ménages propriétaires qui détiennent donc un bien à présenter en garantie. Par ailleurs, l’hypothèque peut être de premier ou de second rang (si votre bien est hypothéqué par plusieurs prêts immobiliers en cours par exemple).

La garantie offerte par votre bien est intéressante car en cas de défaillance de paiement de vos mensualités, l’organisme de prêt pourra se rembourser en vendant le bien hypothéqué.

Quels sont les avantages et inconvénients du rachat de crédit hypothécaire ? 

Le rachat de crédit hypothécaire ouvre la porte à de nombreuses possibilités : votre dossier est plus solide, donc vous avez plus d’atouts pour négocier, obtenir des conditions plus intéressantes, ou encore financer un nouveau projet. De plus, si votre rachat de crédit comprend à la fois votre crédit immobilier et des crédits à la consommation, vous bénéficierez d’un meilleur taux si ​​la part du prêt immobilier représente au moins 60% de l’ensemble des prêts.

Cependant, le rachat de crédit hypothécaire est aussi plus complexe à mettre en place et génère des frais. En effet, l’organisme de prêt doit tout d’abord évaluer la quotité hypothécaire de votre bien : il s’agit du montant qui vous sera accordé selon la valeur du bien que vous présentez en garantie. De plus, mettre en place une garantie hypothécaire se fait nécessairement par le biais d’un notaire : le coût et le délai de cette prestation peuvent être des freins.

L’hypothèque sur votre bien dure aussi longtemps que votre prêt. C’est donc un engagement long, qui n’est pas sans risque. Par exemple, si vous perdez votre emploi et ne pouvez plus régler vos mensualités, l’organisme de prêt est en droit de saisir votre bien pour le mettre en vente. Sachez toutefois que vous pouvez effectuer une mainlevée sur l’hypothèque si vous avez effectué un remboursement anticipé de votre rachat de crédit hypothécaire, ou pendant la vie du prêt si la banque donne son accord. Là aussi, toutefois, des frais de notaire sont à prévoir.

ce guide m'a été utile ?

Note moyenne / 5. Vote count: