Quelles sont les meilleures solutions pour consommer local ?

Comme beaucoup de Français, vous avez commencé à changer vos habitudes de consommation pendant le confinement, et/ou vous étiez déjà engagé(e) dans une démarche de ce type avant ? Voici les bonnes pratiques à adopter pour consommer local.

Tournez-vous vers les producteurs

Fruits, légumes, viande, fromage, bière, etc. : il y a autour de vous, c’est certain, de nombreuses solutions pour acheter directement auprès des producteurs :

  • La vente à la ferme : c’est la première démarche à adopter. Les produits n’ont pas fait des kilomètres, et votre argent va exclusivement au producteur. Certains font visiter leur exploitation, ce qui vous permet de vous assurer de la qualité de ce que vous achetez.
  • Les coopératives : elles regroupent différents producteurs locaux en un seul endroit. Plus pratique pour vous, mais aussi pour le producteur, avec souvent des tarifs un peu plus élevés qu’en vente directe à la ferme pour absorber les charges fixes (loyer, etc.).
  • La Ruche qui dit oui : elle est chez un particulier, qui accueille les producteurs ou distribue simplement leurs produits. Cela a un coût mais comme pour la coopérative tout est à un seul endroit.
  • Les Amap : vous vous abonnez à un panier hebdomadaire, dont le contenu dépend de la production. C’est un véritable engagement auprès du producteur, que vous soutenez ainsi quelles que soient les contraintes et les aléas météo notamment.

Consommez des produits de saison

Acheter local, c’est être plus en phase avec le rythme des saisons, et c’est bon pour la planète. Pourquoi ? Parce que si vous souhaitez manger des fraises en janvier, vous en trouverez, mais elles auront fait un long trajet, et auront été cultivées de manière peu respectueuse de l’environnement. De plus, les fraises consommées en mai, gorgées de soleil et de sucre, sont bien meilleures !

Même si les acteurs de la grande distribution proposent de plus en plus de produits locaux et de saison, vous trouverez toujours sur leurs étals des fruits et des légumes qui ont parfois fait des milliers de kilomètres et à un prix prohibitif. En respectant la saisonnalité des produits, vous faites donc un geste pour la planète, pour votre porte-monnaie, et pour votre goût !

panier de légumes bio

Scrutez les étiquettes

La provenance de ce que vous achetez est traçable, ne vous privez pas de le faire aussi souvent que possible. Dans de nombreux cas, il est possible de se tourner vers le made in France. Et choisir de consommer français a des atouts non négligeables : non seulement l’empreinte carbone est réduite, mais vous soutenez également l’économie et les emplois locaux.

Opter pour le 100% français peut générer des coûts supplémentaires, mais ceci est à mettre dans une balance pour en mesurer réellement l’impact. Un tee-shirt vendu 5€ fabriqué à des milliers de kilomètres de la France sera-t-il d’aussi bonne qualité que celui que vous allez payer 12€ et qui a été fabriqué localement ? Vous allez peut-être jeter le premier au bout de trois lavages, alors que vous allez garder le second pendant des années…

Consommer local est donc une belle démarche à adopter de manière durable. Certes il y a des petites contraintes mais vous y gagnerez à tous points de vue – et la planète aussi.

cet article était interessant ?

Click on a star to rate it!

Note moyenne / 5. Vote count: