Financement travaux : Ma Prime Renov’ étendue des l’automne 2020 !

L’hiver est là… vous souffrez du froid, ou vous collectionnez les factures d’électricité aux montants importants ? C’est le moment de démarrer vos travaux d’isolation ou de rénovation énergétique ! Faisant suite au CITE (le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) et à l’aide « Habiter mieux agilité » versé par l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat), MaPrimeRénov’ permet de financer tous travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation, mais également l’audit énergétique de votre logement. Bonne nouvelle de la rentrée : le plan de relance de l’économie prévoie d’augmenter le budget prévu pour la transition écologique et dédie plus de 800 millions d’euros au versement de MaPrimeRénov’. Faisons le point sur les nouvelles perspectives…

MaPrimeRénov' 2021 : une prime bonifiée pour les travaux de rénovation !

Présenté en conseil des ministres, le 28 septembre 2020, le projet de loi de finances pour l’année 2021, a validé les 2 milliards d’euros supplémentaires, dédiés à l’élargissement de MaPrimeRénov’ sur l’année 2021 et 2022. Plus de 800 millions d’euros au versement de MaPrimeRénov’, jusqu’à 90 % du coût des travaux pris en charge !

De plus, le Plan de relance attribue 2 milliards d’euros à l’élargissement de la prime, dont 1 milliard d’euros déployés dès 2021. Soit une enveloppe de 1,7 milliards d’euros, deux fois supérieure à celle de 2020.

Non seulement, la prime ne sera plus versée aux seuls revenus modestes, mais en plus les propriétaires bailleurs ainsi que les syndicats de copropriété pourront également y prétendre.

Le montant de la prime se fera selon quatre paliers de revenus qui ouvriront droits à des versements progressifs. A savoir :

  • 90 % du devis pour les revenus très modestes ;
  • 75 % pour les revenus modestes ;
  • 60 % pour la catégorie de revenus intermédiaires ;
  • 40 % chez les plus aisés.

L’étendue du reste à charge pour les ménages sera calculée en fonction de plusieurs paramètres tels que le niveau de revenus, la localisation du bien, et l’efficacité des travaux envisagés.

A noter aussi : des montants plus importants pourront être accordés lorsque les travaux garantissent un gain énergétique supérieur à 55 %.

Par ailleurs, les projets menés en maisons individuelles permettant d’en finir avec le statut de « passoire thermique » se verront attribuer un bonus plafonné à 1 500 euros.

Comment bénéficier de MaPrimeRénov' ?

Le logement concerné par les travaux devra avoir été achevé depuis au minimum 2 ans, pour pouvoir accéder à MaPrimeRénov’.

Par ailleurs, il est nécessaire que les travaux soient réalisés par des entreprises RGE (Reconnues Garantes pour l’Environnement).

Le montant de la prime est également versé en fonction des matériaux et des équipements utilisés. Il pourra atteindre 20 000 € sur 5 ans maximum, selon une liste précisée par le Ministère de la Cohésion des Territoires.

Bon à savoir :

Vous pouvez vous rendre dès à présent sur la plateforme d’estimation MaPrimeRénov' (https://www.economie.gouv.fr/particuliers/prime-renovation-energetique), afin d’y créer un compte et de déposer votre demande de prime. Tout devis effectué à partir du 1er octobre 2020 peut d’ores et déjà bénéficier d’un versement de MaPrimeRénov’.

cet article était intéressant ?

Click on a star to rate it!

Note moyenne / 5. Vote count: