Stagiaires de la formation professionnelle et jeunes en accompagnement : une rémunération revue à la hausse

Partager sur facebook
Partager cet article

Depuis mai 2021, le Gouvernement a revalorisé la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle. D’autres publics sont désormais également concernés. Voici les détails de cette nouvelle donne.

Quelle rémunération pour quel profil ?

Si la formation professionnelle est un excellent tremplin pour aider les jeunes à trouver un emploi, les conditions de rémunération des stages est un frein qui les dissuade d’y recourir. Afin de pallier ce problème, les rémunérations ont été augmentées début mai 2021. Elles sont désormais de :

  • 200 € par mois pour les stagiaires de 16 à 18 ans (contre 130 € auparavant)
  • 500 € par mois pour les stagiaires 18 à 25 ans révolus (contre 310,39 € pour les 18-20 ans ou 339,35 € pour les 21-25 ans auparavant).

Par ailleurs, les stagiaires de plus de 26 ans percevront dorénavant
685 € par mois (ce montant était de 339,35 € pour les 21-25 ans et de 401,09 € au-delà de 26 ans. Cette rémunération est plus importante pour les personnes qui ont déjà travaillé, ou qui ont des enfants, etc.

De plus, d’autres publics bénéficient aussi de cette rémunération : il s’agit des personnes en recherche d’emploi qui suivent un programme d’accompagnement financé par l’Etat dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences.

stagiaires et jeunes en accompagnement, une rémunération revue à la hausse.

Un statut élargi aux jeunes effectuant un stage d'accompagnement, d'insertion et d'orientation

Le statut de stagiaire de la formation professionnelle, et sa rémunération, s’applique désormais aussi aux personnes âgées de 16 à 29 ans qui font un stage :

  • D’accompagnement, d’insertion professionnelle, d’orientation ou d’appui à la définition d’un projet professionnel, d’initiation, de formation ou de complément de formation professionnelle.
  • De qualification, dans le cadre d’un programme national (jeunes sortis du système scolaire sans qualification ou demandeurs d’emploi ayant un niveau de qualification inférieur ou égal au baccalauréat).

Ce public bénéficie par ailleurs d’un remboursement des frais de déplacement qui varie selon l’âge du stagiaire, pour un lieu de stage qui se situe à plus de 25km de leur domicile.

Quelles sont les conditions à remplir pour en bénéficier ?

Afin d’être éligible à ce dispositif, il faut donc être en recherche d’emploi et suivre un stage de formation professionnelle, qui doit obligatoirement être agréé par l’État ou par les Régions. Les personnes qui sont engagées dans un dispositif d’accompagnement pour entrer en formation Plan d’investissement dans les compétences en bénéficient également.

Concrètement, toutes les personnes entre 16 et 29 qui sont accompagnées, que ce soit par une mission locale et/ou par Pôle Emploi peuvent donc avoir une rémunération, même si elles ne sont pas en formation et quelles que soient les spécificités de l’accompagnement ouvrant droit à la rémunération. C’est le référent à la personne qui lui propose cette rémunération, dans le cadre de la prescription d’une formation. Celle-ci sera versée pendant toute la durée du parcours d’accompagnement.

cet article était intéressant ?

Click on a star to rate it!

Note moyenne / 5. Vote count: