L’E-commerce vers une baisse des ventes pour 2023 ?

Partager sur facebook
Partager cet article

Depuis l’apparition du commerce en ligne, les ventes n’ont cessé d’augmenter tous les ans. Le e-commerce permet plus de praticité et de rapidité. Ce marché a conquis le grand public pour tout type de produit. La crise sanitaire du Covid-19 a accentué le nombre de transactions en ligne. Mais ce marché est-il arrivé à maturation ? Lisez cet article pour connaître les attentes du e-commerce pour 2023.

Le e-commerce a changé nos habitudes de consommation

L’ascension du commerce électronique a été le résultat de plusieurs facteurs, y compris une meilleure accessibilité et une technologie simplifiée. Internet a rendu les transactions commerciales plus faciles et plus rapides. De plus, les consommateurs ont accès à une plus grande variété de produits et de services à des prix compétitifs, ce qui est bénéfique pour les entreprises car elles peuvent atteindre de potentiels clients qu’elle ne pourrait pas atteindre en physique. Enfin, les outils publicitaires innovants tels que l’e-mail marketing ont permis d’accroître les ventes des entreprises qui s’en sont servies.

Le e-commerce n’a cessé d’augmenter chaque année depuis son apparition. Selon le rapport annuel mondial du e-commerce, ce marché atteignait un chiffre d’affaires total de 3 530 milliards de dollars en 2019, ce qui représente une augmentation de 19,1 % par rapport à l’année précédente. La Chine était le plus grand marché mondial du e-commerce en 2019 avec un chiffre d’affaires total de 1 900 milliards de dollars, soit plus de la moitié du chiffre d’affaires mondial du e-commerce. En 2022, La Chine est toujours en tête, loin devant les Etats-Unis et le Japon.

Il est impossible d’avoir les données exactes pour l’année 2022 puisque l’année n’est pas encore finie lors de la rédaction de cet article. Le Blog du Modérateur s’est quand même intéressé aux chiffres du 2ème trimestre de 2022. Le chiffre d’affaires du e-commerce s’élevait à 35,7 milliards d’euros pour 100 sites plus ou moins leaders sur leur marché. Parmi ces 100 sites, 15 sont dédiés aux ventes e-tourisme et 20 aux ventes aux professionnels. La progression était de 10% en un an. Le panier moyen a également augmenté de 7,2% en un an. En revanche, à cette même période, on remarque une baisse de 17% sur la vente de produits. Cette baisse s’explique par le pic de ventes l’an passé pendant le confinement. Même effet sur la vente de textile en ligne. A la sortie de la crise sanitaire, la population a préféré faire ses achats de vêtements dans les magasins directement.

A l’inverse, le e-tourisme connaît une hausse de 68% du 2ème trimestre 2021 au 2ème trimestre 2022. Cet engouement pour le commerce en ligne a généré 14 000 nouveaux sites marchands en 1 an.

Les prévisions du e-commerce pour 2023

Selon une enquête de Toluna Harris Interactive, 30% des personnes interrogées déclaraient ne pas vouloir profiter des réductions en ligne du Black Friday 2022. L’inflation fait effet sur le pouvoir d’achat des Français depuis le début de l’année et réduit leur budget. Ce qui peut expliquer cette baisse d’enthousiasme pour le Black Friday. Est-ce la tendance attendue pour 2023 ?

Quelles sont les prévisions du e-commerce pour 2023 ?

Les prévisions du e-commerce sont très optimistes pour l’année 2023. Selon les experts, le commerce en ligne a fait 5 717 milliards de dollars de vente au détail et devrait atteindre les 6 310 milliards en 2023. Les tendances du e-commerce en 2023 devraient aller dans une direction plus personnalisée et orientée sur le service. Les sites de commerce électronique mettront en œuvre des technologies de réalité augmentée pour offrir aux clients une expérience plus interactive et divertissante. De plus, la technologie blockchain devrait jouer un rôle important dans l’amélioration des systèmes de paiement et de livraison et dans la protection des données des consommateurs.

cet article était intéressant ?

Click on a star to rate it!

Note moyenne / 5. Vote count: