Comment optimiser son budget lorsque l’on devient parents ?

Partager sur facebook
Partager cet article

Bien sûr tout ne résume pas à des chiffres et le bonheur d’avoir un enfant dépasse de loin les suppléments budgétaires occasionnés. Cependant, il est naturel que l’arrivée d’un bébé soit synonyme de responsabilités et de dépenses nouvelles. Les investissements liés à l’équipement de votre foyer, les frais de nourriture et d’habillement, la garde de l’enfant… autant de nouveaux postes à prévoir. Comment se préparer sans déséquilibrer vos finances ? Quelles sont les astuces qui permettent de réduire vos charges au quotidien sans pour autant rogner sur le bien-être et la santé du nouveau-né ? Voici quelques bonnes pratiques à suivre…

Établir une liste de naissance

Tout comme la liste de mariage, la liste de naissance constitue une manière festive de mettre à contribution votre entourage et vos proches.

Elle permet ainsi de se faire offrir bon nombre des accessoires et du matériel nécessaires pour assumer l’arrivée d’un enfant.

Vous pouvez y indiquer à la fois des meubles, une poussette, des vêtements ou encore des ustensiles pour assurer le confort du nouveau membre de la famille.

Allaiter votre bébé

Tous les médecins encouragent les mamans qui le désirent à nourrir leur enfant au sein.

Le lait maternel est en effet un aliment parfait pour la croissance et la protection du nouveau-né. Il présente ainsi une teneur idéale en protéines, en glucides, en matières grasses, en vitamines et en minéraux, tout en étant facile à digérer.

Allaiter votre nourrisson permet à la fois de lui assurer un bon développement tout en facilitant l’organisation du quotidien et en réduisant vos frais de nourriture.

Naturellement, ce n’est pas une obligation et de nombreuses mamans pourront choisir un autre mode d’alimentation.

Utiliser des couches lavables

Changer les couches fait partie du quotidien des jeunes parents, qui ne manquent pas d’anecdote amusante à ce propos.

Si chacun s’habitue vite à cette pratique, il n’en reste pas moins que ce geste hygiénique engendre des dépenses nouvelles et récurrentes, car il faut racheter des couches très régulièrement.

Même si les couches jetables peuvent sembler plus pratiques, elles contribuent aussi à alourdir votre impact environnemental en même temps que votre budget.

Pourquoi ne pas s’organiser pour assurer son change avec des couches lavables ? L’investissement de départ est légèrement plus élevé, mais vous ferez rapidement des économies.

Il suffit pour cela de mettre en place une bonne organisation pour le maintien d’un stock suffisant de couches propres et sèches afin d’assurer le confort de votre petit dernier. 

Préparer ses repas

De manière générale, se mettre aux fourneaux présente mille avantages pour votre foyer. D’une part vous pouvez vous faire plaisir en mangeant des plats de saison, plus diététiques et plus naturels. D’autre part, vous ferez l’économie des achats de repas en tous genres.

Pour nourrir votre enfant, cette règle reste valable. Mieux vaut prendre le temps de lui concocter des petites purées de légumes ou des compotes de fruits, plutôt que d’acheter chaque jour des plats préparés. Et s’il vous faut pour cela investir dans un mixeur, votre acquisition sera vite rentabilisée.

Le fait-maison vous offre non seulement l’avantage de dépenses réduites mais aussi l’agrément de contrôler la qualité et la provenance des aliments.

Privilégier l'achat de seconde main

Acheter d’occasion est à la fois un geste bon pour la planète et bon pour votre budget.

Un article de seconde main contribue à préserver l’environnement et les ressources car il ne requiert pas de nouvelles matières premières et permet d’économiser l’énergie qui aurait été nécessaire pour créer un produit neuf. C’est également un bon moyen de réduire la pollution et le volume de nos déchets car l’appareil n’est pas jeté mais bénéficie d’une seconde vie.

Bien entendu, c’est aussi une voie royale pour réduire la facture, car un équipement d’occasion coûte naturellement moins cher que son équivalent neuf.

Mobilier, poussette, vêtements, blender, biberons, jouets … tout ce dont votre enfant a besoin peut s’acquérir sur le marché de la seconde main. Vous pouvez ainsi mettre à contribution les nombreuses plateformes qui se sont développées sur internet, tel que Vinted.fr, LeBoncoin.fr, Selency.fr, ou encore des sites spécialisés pour l’enfant, tel que Biicou.com.

Pour réduire vos dépenses, vous pouvez aussi prévoir l’achat de meubles évolutifs qui accompagneront votre enfant durant sa croissance.

Emprunter des vêtements ou des accessoires

L’argent gagné commence souvent par celui qu’on n’a pas dépensé. Pourquoi investir dans un berceau si votre collègue de travail en possède déjà un dont il n’a plus l’usage et qu’il serait ravi de vous prêter ?

Pour solliciter la générosité de vos proches et de votre entourage, une liste de naissance n’est pas le seul moyen.

N’hésitez pas non plus à vous renseigner auprès de votre famille, dans votre cercle professionnel ou auprès de vos amis… l’un d’entre eux possède peut-être déjà l’équipement dont vous avez besoin.

Créer des objets soi-même

Faire vous-même vous permet à la fois d’exercer vos talents en créant des objets personnalisés à vos goûts tout en réalisant de belles économies.

Un abat-jour, un mobile à installer au-dessus du berceau, une étagère, … vous pouvez trouver de nombreuses sources d’inspiration pour vous lancer dans le DIY (Do it Yourself). Certains sites internet vous présentent des dizaines de tutos vidéo dont vous n’avez plus qu’à suivre les instructions : citons Lafabriquediy.com, ou encore des sites comme Tuto.com.

Vous pouvez même réaliser vos propres produits de soin, ou une lessive parfumée et douce, adaptée à la peau sensible de votre bébé.

Revendre les affaires quand le bébé grandit

Un autre bon moyen d’équilibrer votre budget sera de revendre les affaires dont vous n’avez plus besoin. Les bodys devenus trop petits, les chauffe-biberons, les berceaux et la poussette, autant de sources de revenus potentiels.

Vous pouvez pour cela fréquenter les vide-poussettes ou vous connecter sur des sites spécialisés afin de faire des heureux tout en garnissant votre portefeuille.

La plupart des plateformes en ligne sur lesquelles vous pouvez acheter des produits de seconde-main vous permettent également de revendre vos propres articles, citons une fois encore Vinted.fr, ou Leboncoin.fr, mais aussi des sites, tels que Videdressing.com ou encore Vestiairecollective.com.

cet article était intéressant ?

Click on a star to rate it!

Note moyenne / 5. Vote count: