Bien gérer votre budget avec la méthode 50-20-30

Maîtriser ses dépenses n’est pas forcément simple, notamment pour les jeunes qui démarrent une activité salariée ou poursuivent leurs études. La méthode très simple du 50-20-30 peut vous y aider !

Faire le point sur vos dépenses et revenus

Avant de vous pencher sur la méthode proprement dite, il est essentiel de lister précisément vos revenus et vos dépenses. Pour cela, épluchez vos relevés de comptes et classez vos dépenses par catégories. Utile ou pas utile ? Récurrente ou non ? Chaque dépense sera donc ainsi qualifiée, avec la certitude de ne rien oublier.

Faites cet exercice sur plusieurs mois car il ne faut pas oublier certains gros budgets ponctuels comme par exemple les vacances.

Le budget fixe : une part de 50%

La plus grosse partie de votre budget concerne évidemment les frais fixes, c’est-à dire tout ce que vous ne pouvez pas supprimer. On y trouve le loyer ou le remboursement du crédit immobilier, les autres crédits, les impôts, les assurances, l’énergie, les transports, etc.

Cette liste n’est pas exhaustive et varie selon la situation de chacun. Par exemple, si vous avez des enfants, les frais de garde figurent bien sûr dans les frais fixes. Quant à l’alimentaire, c’est plus complexe. On peut considérer que d’acheter du pain ou des légumes est un besoin, donc qui doit figurer dans les frais fixes. En revanche, vous pouvez vous passer des aliments plaisir comme les gâteaux ou les boissons, ceux-ci doivent donc être sortis de cette catégorie. Idem pour les vêtements : remplacer des chaussettes usées ou encore renouveler sa garde-robe suite à une perte ou une prise de poids peut être considéré comme indispensable.

Le budget variable : 30% pour le “plaisir”

Si le budget fixe est nécessaire pour couvrir les besoins vitaux, il faudrait pouvoir conserver une partie équivalente à 30% de ses revenus pour des dépenses et achats non indispensables. Ceci concerne tout ce qui touche aux loisirs et aux dépenses plaisir comme aller au restaurant par exemple.

La difficulté ici est de bien qualifier ce qu’on entend par “dépenses non vitales”. Un abonnement en salle de sport peut être du loisir car pour faire de l’exercice physique courir en extérieur ne coûte rien : dans ce cas c’est un choix dont on peut se passer. En revanche, aller en salle de sport pour une raison de santé quand on ne peut pas faire autrement pour différentes raisons sera considéré comme un besoin, donc à inclure dans le budget fixe. 

L’épargne : 20% pour anticiper et sécuriser

Idéalement, 20% de votre budget mensuel devrait être mis de côté sur un compte épargne ou autre. En effet, celui-ci vous servira notamment à régler de grosses dépenses à venir si elles sont planifiées, constituer à terme un apport pour contracter un prêt immobilier, permettre de financer les études de vos enfants, etc.

Economiser sur son budget méthode 50 20 30

L’épargne est très importante pour sécuriser votre budget, et votre vie en général. Personne n’est à l’abri d’une dépense inattendue, à laquelle vous ne pourriez pas faire face si vous n’aviez pas d’argent de côté. Mieux vaut donc prévoir

cet article était interessant ?

Click on a star to rate it!

Note moyenne / 5. Vote count: