Visa rachète Plaid : quels sont les enjeux de cette opération ?

En janvier 2020, Visa a racheté Plaid pour la coquette somme de 5,3 milliards de dollars. Il s’agit d’un coup de maître pour se rapprocher du monde de plus en plus influent de la fintech. Explications.

Plaid, une startup qui a le vent en poupe

La startup californienne Plaid n’est pas une nouvelle venue dans le monde de la fintech. Déjà valorisée 2,65 milliards de dollars en 2017, financée notamment par la banque d’investissement Goldman Sachs, Plaid a déjà absorbé ses principaux concurrents et prend une place de plus en plus prépondérante dans le domaine très porteur des nouvelles technologies financières.

La startup a mis au point un agrégateur d’identifiants bancaires, qui facilite la connexion des internautes à des services de fintechs via les données de leurs comptes bancaires, de manière totalement sécurisée.

L’enjeu est énorme, car depuis l’arrivée des fintechs, c’est une véritable révolution qui est en marche. En effet, l’open banking qu’elle génère est en train de libérer le client de sa banque, permettant ainsi l’essor de nouveaux établissements financiers, mais aussi l’apparition de produits parallèles. Plaid indique déjà s’interfacer avec des milliers d’apps financières, ainsi que des plateformes automatisées de conseil en investissement financier.

Visa et Plaid, proches depuis le début

Comme son concurrent Mastercard, Visa a investi très tôt dans la startup Plaid, confirmant ainsi son intérêt et sa compréhension des enjeux portés par Plaid. Le rachat effectué en début d’année confirme l’approche stratégique de Visa, et sa confiance en la croissance de Plaid. La startup affiche d’ailleurs déjà un répertoire de plus de 20 millions de données bancaires. Et cela ne semble être qu’un début, car l’entreprise est amenée à grossir encore, et très rapidement, car les besoins sont énormes.

En rachetant Plaid, Visa investit dans l’avenir, et directement pour des effets concrets à moyen terme. En effet, selon une étude EY citée par Visa, 75 % des consommateurs en ligne ont utilisé les services d’une fintech en 2019 contre seulement 18% en 2015. C’est plus qu’il n’en faut pour conforter Visa dans sa décision de racheter Plaid, d’autant que l’entreprise dispose désormais, avec Plaid, d’un nouveau service essentiel pour le paiement digital.

Visa rachète Plaid

cet article était interessant ?

Click on a star to rate it!

Note moyenne / 5. Vote count: