Fintech : quelles sont les start-ups les plus innovantes en 2021 ?

Partager sur facebook
Partager cet article

Associant les termes « finance » et « technologie », la Fintech est une expression qui désigne une entreprise innovante se servant de la technologie pour réinventer les services financiers et bancaires. En une décennie à peine, le monde bancaire a ainsi connu plus de révolutions que dans les deux derniers siècles. De la gestion d’épargne au prêt pour les particuliers, en passant par le financement des entreprises, l’assurance, le paiement en ligne et les services informatiques, les start-ups du domaine sont scrutées à la loupe par des observateurs tels que le magazine Forbes qui établit chaque année son classement des entreprises les plus novatrices. Pour 2021, le palmarès Fintech 50 de Forbes relève une vingtaine de nouveaux venus dont la croissance fulgurante est aussi liée à l’extension des usages numériques durant la crise sanitaire…

De nouveaux venus au succès conforté par la pandémie de Covid 19

Un grand nombre des start-ups nommées dans le classement Fintech 50 du magazine Forbes ont bénéficié d’un contexte favorable avec la pandémie de Covid 19. Bloqués par les différents confinements, beaucoup de consommateurs se sont tournés vers les services financiers en ligne.

De l’assurance contre les risques numériques, aux bourses de crypto-monnaies, les nouvelles start-ups poursuivent leur croissance fulgurante.

Ainsi la société Arcus, qui propose un logiciel permettant aux entreprises de déployer des portefeuilles numériques et des paiements en ligne aux consommateurs d’Amérique latine. Remarquable également, la société Coalition, qui assure depuis 2017 les risques liés aux attaques par ransomware ou les violations de données personnelles et les transports de fonds frauduleux.

Parmi les nouveaux venus du classement Forbes de 2020, citons encore la société Mocafi qui permet d’effectuer des dépôts directs et des retraits aux guichets sans frais, ou encore la société Orum, qui utilise l’intelligence artificielle pour évaluer le risque des transactions, rendant possible des transferts de fonds disponibles en une journée, contre les cinq jours habituellement requis.

Le magazine Forbes évalue les jeunes pousses du monde de la fintech outre-atlantique mais son classement se fait aussi l’écho des progressions colossales que connaissent les poids lourds du domaine. On découvre ainsi que Stripe, la plateforme de paiement en ligne, qui permet aux commerçants et aux entreprises d’accepter les paiements sur internet, vaut désormais 95 milliards de dollars contre 35 milliards en 2019.

En France aussi, les start-ups fintech font parler d'elle

Le classement de Forbes concerne les entreprises Fintech ayant un siège social ou des activités importantes aux États-Unis, mais cela ne doit pas faire oublier les entrepreneurs d’Europe ou de la France.

Parmi les jeunes Fintech françaises, on peut d’ores et déjà prédire un bel avenir à des sociétés telle que Descartes Underwiting, qui utilise l’apprentissage automatique et le big data pour aider les assureurs à mieux caractériser l’ampleur des phénomènes climatiques. Cette start-up investit avec succès le champ de ce qu’on appelle l’assurance paramétrique et s’impose déjà comme un futur leader international sur ce marché.

Les start-ups les plus innovantes de 2021

Évoquons également la start-up Finfrog qui se donne pour objectif de mettre fin au cercle vicieux des découverts pour les souscripteurs de crédit aux revenus modestes. Grâce à un algorithme capable de calculer les risques de non-paiement, l’entreprise peut ainsi développer l’octroi de petits crédits à court terme avec des taux accessibles.

Bon à savoir :

L’innovation dans le secteur financier est en plein boom, si bien que plus d'une trentaine de start-up Fintech peuvent être qualifiées de « licornes », ces sociétés du monde technologiques qui sont valorisées à plus d'un milliard de dollars.

cet article était intéressant ?

Click on a star to rate it!

Note moyenne / 5. Vote count: