Que fait la fintech pour le financement de projets immobiliers ?

Partager sur facebook
Partager cet article

Déployant des technologies numériques innovantes, les fintechs se développent depuis bientôt 10 ans pour optimiser les services financiers traditionnels. Proposant des outils aux acteurs du web et des parcours entièrement digitaux aux particuliers comme aux entreprises, ces startups investissent peu à peu le champ des financements de projets immobiliers. Qui sont ces sociétés nouvelle génération ? Quelles sont les solutions alternatives qu’elles déploient ? Qu’est-ce que le crowdfunding participatif immobilier et comment évolue le monde du courtage de prêts en ligne ? Faisons ensemble un état des lieux…

Les fintechs et les financements alternatifs

Depuis qu’elles existent, les fintechs ont cherché à fournir des alternatives aux parcours traditionnels proposés par les banques. Elles entendent bien répondre aux changements sociétaux et technologiques qui accompagnent l’évolution de l’ère digitale.

Cependant, elles n’ont pas encore la possibilité d’offrir les mêmes garanties qu’un établissement bancaire. Ces startups ne peuvent donc prendre en charge pour l’instant la création de crédits classiques, tels que ceux proposés par les établissements préteurs.

Malgré cette restriction, elles déploient déjà des offres destinées aux e-commerçants qui vendent sur le web, afin de financer des investissements peu couverts par les banques, tels que des avances de trésorerie lors d’un achat digital.

Pour exemple, c’est ainsi que La société Ledger propose à des ecommerçants comme Decathlon de gérer le financement en 1, 2, 3, ou plusieurs versements lorsque le processus d’achat est entièrement numérique.

Encore peu accessibles aux particuliers qui souhaiteraient s’émanciper du prêt classique, les services des fintechs s’élargissent donc peu à peu au domaine des financement alternatifs, sous l’oeil vigilant de l’AMF (l’Autorité des Marchés Financiers).

Les fintechs et les financements alternatifs

L'investissement participatif immobilier

Au sein des divers types de startups de la fintech française, on distingue les plateformes d’investissement participatif immobilier. Aussi appelé crowdfunding immobilier, ce mécanisme permet à des entreprises ou des particuliers d’investir à plusieurs pour l’acquisition ou la construction de biens immobiliers.

Dans la pratique, chaque investisseur se connecte sur une plateforme pour investir une somme qui peut être très faible. Les mises réunies permettent à chaque membre de réaliser un projet qui correspond à ses objectifs.

De nombreuses fintechs se sont positionnées sur ce secteur. A l’instar de la plateforme Homunity, leader du crowdfunding en France, qui permet d’investir dans des projets de constructions immobilières, et depuis peu, d’investir en SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) avec d’autres contributeurs.

Citons également d’autres acteurs, tels que Alterfinance, Anaxago, Wiseed, Bienprêter, ClubFunding… ou encore Baltis Capital, la première plateforme permettant d’investir dans de l’immobilier commercial.

Le courtage de crédit immobilier en ligne

L’autre champ de financement investi par les Fintechs concerne le courtage en crédit en ligne.

Offrant une expérience entièrement numérique, ces sociétés contribuent à simplifier l’accès aux crédits immobiliers avec de nombreux outils digitaux.

Les internautes en quête de financement pour acquérir leur bien, peuvent ainsi réaliser tout le parcours d’une demande de crédit sans quitter leur écran. De la simulation au dépôt des dossiers, en passant par la sélection, le choix des banques et l’octroi des fonds, tout se passe directement à partir d’un écran, par sms ou mail et par téléphone.

Ainsi, chaque souscripteur peut optimiser sa recherche d’emprunts sans avoir besoin de rencontrer un interlocuteur physique.

De plus, afin que les simulateurs proposés soient toujours plus performants, les opérateurs travaillent en partenariat étroit avec les banques pour mettre à jour leurs données. Les apports de l’intelligence artificielle permettent également d’affiner l’orientation des emprunteurs, vers les offres qui correspondent le mieux à leurs besoins.

Dans ce domaine du courtage en ligne, citons des plateformes, telles que Pretto, My Happy Crédit, ou encore Eddy qui vous aide à optimiser votre recherche de fonds pour donner vie à votre projet immobilier.

Bon à savoir :
Lancé en 2018, le label Real Estech est une association qui rassemble les entreprises innovantes du secteur immobilier. Plus de 400 startups misant sur le digital sont impliquées dans ce mouvement qui concerne à la fois la gestion des ventes, le financement et la location de biens immobiliers.

cet article était intéressant ?

Click on a star to rate it!

Note moyenne / 5. Vote count: