Earth Hour : le monde entier se mobilise pour la planète

Partager sur facebook
Partager cet article

Depuis 2008, des milliers de villes dans le monde éteignent leurs lumières pendant une heure le dernier samedi du mois de mars pour lutter contre le réchauffement climatique. En 2022, l’Earth Hour aura lieu le 26 mars de 20h30 à 21h30. D’où vient cet évènement et comment s’investir ? Nous vous expliquons tout.

les origines de l’Earth Hour

C’est en Australie, en 2007, qu’est née l’Earth Hour. En effet, un rapport de l’Union européenne de 2004 avait fait réagir le WWF (World Wide Fund for nature – fonds mondial pour la nature) local, car il dénonçait les conséquences dramatiques de la consommation d’électricité au niveau mondial sur l’environnement. Afin de sensibiliser la population, le WWF a ainsi organisé, en collaboration avec une agence de publicité, le “Big Flick” (“le grand interrupteur”). Cet ancêtre de l’Earth Hour a ainsi été appliqué pour la première fois le 31 mars 2007 de 19h30 à 20h30 dans la ville de Sydney, grâce à l’adhésion de son maire au projet.

Earth Hour est un événement organisé par WWF.

Très vite, l’événement connaît un succès mondial. La ville de San Francisco sera la première à suivre le mouvement, dès octobre 2007, avec son programme “Lights out”. Depuis, de nombreux pays se sont ralliés à cette initiative pour le climat : ils ont été en 2020, année du confinement, pas moins de 190 pays à éteindre, le dernier samedi du mois de mars, leurs lumières pendant une heure.

Une mobilisation apolitique et citoyenne

L’objectif de l’Earth Hour est simple : il s’agit de diminuer la consommation énergétique à l’échelle mondiale afin de réduire son impact environnemental. A ce titre, tout le monde peut y participer en tant que citoyen. Cette mobilisation peut prendre forme de différentes manières et notamment, bien sûr, en coupant pendant une heure, lors de l’événement, tous les appareils électriques non essentiels.

Depuis quelques années, l’Earth Hour a pris de plus en plus d’importance et n’est plus uniquement lié au fait de couper l’électricité pendant une heure. C’est en effet un engagement plus vaste qui est désormais couvert par l’Earth Hour, notamment pour la défense de la biodiversité. L’objectif est de s’unir pour faire face aux défis climatiques et pour “protéger notre foyer” selon les termes d’Isabelle Autissier, présidente du WWW France.

Que vous soyez déjà engagé dans une démarche éco-responsable ou non, sortez vos bougies et réinventez votre soirée du 26 mars 2022, la planète vous dira merci !

cet article était intéressant ?

Click on a star to rate it!

Note moyenne / 5. Vote count: