Crédit immobilier : faut-il craindre l’inflation ?

Partager sur facebook
Partager cet article

Ce n’est un secret pour personne : l’inflation bat actuellement des records historiques, avec un taux à 5,2 % sur un an, selon les estimations de l’INSEE. Cela a-t-il une incidence sur le crédit immobilier ? Voici les questions que vous pouvez vous poser, et nos réponses.

Les taux de crédit immobilier vont-ils augmenter ?

Si vous envisagez de souscrire à un prêt immobilier prochainement, c’est une question qui peut se poser. Cependant, il n’est pas simple d’apporter une réponse claire. En effet, cela dépend du positionnement de de la BCE, la Banque Centrale Européenne. Celle-ci peut choisir de durcir sa politique monétaire si elle considère que l’inflation va durer. La conséquence de cette décision serait qu’elle prêterait plus cher aux établissements financiers, et par conséquent cela ferait augmenter les taux d’intérêt des crédits immobiliers.

Les taux des crédits immobiliers vont-ils augmenter à cause de l'inflation ?

L’augmentation des taux de prêt immobilier est donc une possibilité assez vraisemblable, mais qui pour l’instant n’est pas actée. Ceci dit, le taux du prêt n’est évidemment pas le seul critère à étudier lorsque vous envisagez de contracter un prêt. L’assurance emprunteur, par exemple, est un levier sur lequel vous pouvez jouer afin de faire baisser le coût total de votre crédit. D’autre part, les personnes qui remboursent déjà un prêt immobilier ne verront pas leur taux augmenter.

L’inflation représente-t-elle un risque pour les prêts immobiliers ?

Si un pays est en phase de croissance et que les salaires sont indexés sur l’inflation, alors le risque est moindre : c’est ce qui s’est passé lors du choc pétrolier des années 70, où le niveau de vie a continué à progresser malgré une inflation à deux chiffres. Aujourd’hui toutefois, la situation est différente. Les ménages ont perdu beaucoup de pouvoir d’achat, et doivent notamment consacrer davantage de budget à l’énergie et au carburant, dont les prix ont flambé ces derniers mois.

La conséquence directe de cette perte de pouvoir d’achat peut se ressentir sur les crédits immobiliers en cours. Les budgets sont fragilisés, le montant de la mensualité qu’il était simple de régler il y a un ou deux ans devient plus problématique, car d’autres postes nécessitent davantage d’efforts financiers. Le spectre des impayés est donc réel, avec comme corollaire une plus grande frilosité des banques à accorder un prêt immobilier.

Les propriétaires doivent-ils s’inquiéter ?

Pour les propriétaires qui mettent leur bien en location, le risque d’impayé est bien réel. En effet, les locataires subissent eux aussi de plein fouet l’inflation, ce qui peut poser souci au moment de payer leur loyer.

Il existe toutefois des parades pour s’assurer que les loyers seront bien réglés. Si vous souhaitez avoir l’esprit tranquille, demandez à votre futur locataire, s’il est éligible, de souscrire à la garantie Visale auprès d’Action Logement. C’est cet organisme qui paie le loyer, les charges, et les éventuelles réparations locatives en fin de bail.

cet article était intéressant ?

Click on a star to rate it!

Note moyenne / 5. Vote count: